Lauréats 2008

Nos prix nationaux ont été remis le 8 septembre 2008 lors d’une soirée à l’hôtel Delta Fredericton. Le président Fred Pinto a animé la soirée. Plus de 200 membres, accompagnés de leur famille et de leurs amis, étaient présents. Les paragraphes qui suivent sont extraits du discours, traduit en français, de M. Pinto.


Prix canadien d’excellence en foresterie

DalHallresize

Établi en 1967, ce prix veut reconnaître les réussites uniques et remarquables en foresterie d’un individu et veut encourager l’excellence au sein de la profession forestière. Le lauréat de 2008 est M. Dal Hallde Nepean, Ontario et de la section de la Vallée de l’Outaouais.

Le groupe qui a sélectionné Dal le décrit comme extrêmement enthousiaste et dévoué à la promotion de la foresterie. Pendant de nombreuses années, il a géré l’Association forestière canadienne et a fait partie de l’équipe qui a développé les merveilleux outils éducatifs au sujet de la foresterie, qui ont été distribués aux élèves à travers le Canada. Il est membre du CIF/IFC depuis maintenant 60 ans, depuis 1948 quand l’Institut portait le nom du Canadian Society of Forest Engineers. Cette adhésion continue fait état du véritable dévouement de Dal ainsi que de sa passion pour le professionnalisme forestier, pour la formation continue et pour le développement professionnel.

Les lettres remises pour sa nomination décrivent Dal comme quelqu’un de jeune d’esprit, avec un scintillement permanent dans les yeux, surtout lorsque le sujet de la discussion est la foresterie. On le décrit aussi comme un excellent mentor et comme la source de la fierté et du dévouement pour la foresterie parmi ses amis, collègues et pairs. On dit de Dal qu’il a un grand respect pour les professionnels qui travaillent dans la forêt, ainsi qu’un désir très fort d’aider les professionnels forestiers, surtout les propriétaires de parcelles boisées pour qu’ils puissent mieux s’équiper afin qu’ils puissent mieux gérer leurs forêts. Il est reconnu pour sa volonté de partager ses connaissances et d’échanger ouvertement et franchement sur une grande variété de sujets. Ses nombreux amis et collègues le consultent encore, puisque Dal donne toujours des conseils réfléchis et sages quand le sujet est la foresterie. Directement et indirectement, à travers son travail et son dévouement personnel, Dal a ouvert les yeux et les cœurs de plusieurs personnes quant à la forêt, son importance et sa beauté.


Prix canadien d’excellence scientifique en foresterie

Dr.VicTimmer

Créé en 1980, le prix canadien d’excellence scientifique en foresterie reconnaît les réussites uniques et remarquables en recherche forestière au Canada. Il a comme objectif d’encourager l’excellence en recherche forestière. Il y a eu deux (2) lauréats en 2008. Dr. Vic Timmerde la Faculté de foresterie de l’Université de Toronto et membre de la section du centre de l’Ontario de l’Institut et Dr. David MacLean de la Faculté de foresterie et de gestion environnementale de l’Université du Nouveau-Brunswick et membre de la Section Maritime.

Dr. Vic Timmer, reconnu nationalement et internationalement pour le développement de techniques innovatrices pour suivre et contrôler l’état nutritionnels des peuplements forestiers et des jeunes plants d’arbres, la science de Vic a eu un objectif pratique constant et précis : fournir des renseignements que les professionnels et gestionnaires forestiers puissent utiliser pour améliorer l’aménagement. Vic a travaillé de près avec le Ministère des Richesses Naturelles de l’Ontario et des pépiniéristes afin d’améliorer le succès de la régénération forestière en Ontario et au Québec. On dit de lui qu’il a joué un rôle éminent dans le programme des pépinières en Ontario. Les techniques qu’a développées Vic ont été appliquées partout dans le monde, pour gérer l’état nutritionnel des forêts et pour améliorer la productivité, le boisement et le reboisement. Vic a publié 72 publications scientifiques qui ont fait l’objet d’évaluation par les pairs, il a apporté des fonds de façon continue à NSERC ainsi qu’un service auprès des étudiants de premier cycle en ce qui concerne l’importance des sols pour l’aménagement forestier et du territoire. Vic a supervisé, avec succès, 30 étudiants de cycle supérieur et un grand nombre d’entre eux ont, à leur tour, fait leurs propres contributions aux domaines scientifique et forestier dans une douzaine de pays. Il a été un champion pour la science et la pratique forestière et un éducateur modèle tout au long de sa carrière. Il a entraîné, motivé, encouragé et offert du soutien à plusieurs jeunes collègues en chemin.

PeggySmithnEn 2006, le réseau des forêts modèles du Canada a annoncé la création de l’allocation de recherche J. Micheal Waldram Memorial Model Forest pour être offert avec la série de prix remis annuellement par l’Institut forestier du Canada. L’Allocation de recherche est ouverte à tous les jeunes canadiens autochtones inscrits en deuxième année (au moins) d’un programme en gestion des ressources naturelles dans une université canadienne ou dans un collège canadien.


 

Dr.DavidMacleanwFredPinto

Dr. Dave MacLearn – Tout au long de sa carrière avec le Service canadien des forêts et l’Université du Nouveau-Brunswick, Dave a été un chercheur scientifique extrêmement productif, auteur et co-auteur de plus de 100 publications scientifiques qui ont fait l’objet d’évaluation par les pairs et d’un encore plus grand nombre d’articles et résumés scientifiques. On le connaît aussi pour ses aptitudes de chef et sa volonté de prendre en main des projets productifs et pertinents, considérant ainsi les besoins-clés du secteur forestier.Ses travaux sur la mesure des impacts d’irruptions de Choristoneura (lépidoptère d’épinette) sur la croissance et le rendement, ainsi que le développement de modèles qui peuvent prédire les impacts de perturbations sur la productivité de la forêt, sont deux parmi les nombreux qui pourraient être cités.

Depuis qu’il est devenu doyen, il a continué à démontrer son côté innovateur et son côté de chef. Il a joué un rôle essentiel dans l’exécution progressive de changements majeurs qui ont aidé à empêcher le déclin du nombre d’inscriptions au programme de premier cycle et qui ont contribués a augmenté l’effectif d’étudiants du programme de cycle supérieur. La capacité d’accueil dans le domaine de la recherche et la possibilités de la faculté ont aussi augmenté sous la direction de Dave, avec la mise en place de nombreux présidents et instituts de recherche. Dave a joué un rôle important dans la constitution de partenariats de recherche efficaces et de partenariats entre la faculté et des organismes ayant le même but. Il est un membre dévoué du CIF/IFC, un membre du conseil d’administration de la section Maritime et un desorganisateurs et vice-présidents de la conférence de 2008 de l’Institut.


Prix d’excellence en gestion forestière par un groupe

Mr.TrevorWakelin

Avec ce prix, l’Institut reconnaît des réussites uniques et remarquables en gestion forestière par un groupe ou un organisme. Établi en 1998, le prix d’excellence en gestion forestière par un groupe veut reconnaître des équipes ou groupes de gestionnaires de ressources naturelles, de chercheurs ou des groupes d’ONG dans le domaine des ressources forestières ou des activités connexes à ce domaine au Canada. Le lauréat de cette année est Millar Western Forest Product de Whitecourt, Alberta.

Millar Western a démontré une implication dans l’aménagement forestier durable et dans la mise en œuvre d’outils de gestion adaptés grâce à l’innovation, notamment dans sa planification d’aménagement forestier détaillée à son opération de Whitecourt. Bien que plusieurs entreprises au Canada participent à la forêt durable et à des programmes d’aménagement sous différentes formes d’ententes avec les forêts publiques , ce n’est qu’un petit nombre de ces programmes qui se développent à un niveau aussi sophistiqué et innovateur que celui de Millar Western. La compagnie a démontré, de manière constante:

1) Une direction d’entreprise solide qui encourage l’innovation et qui encourage la prise de risques, d’une façon financièrement responsable.
2) Le maintien d’un personnel qualifié et son intégration dans le processus de gestion
3) Un partenariat de financement entre le secteur public et le secteur privé (par ex. le Forest Resource Improvement Association of Alberta).

Les professionnels chez Millar Western sont reconnus pour leur grand respect envers la mise en application de la science forestière saine. Ils ont démontré leur compréhension de la planification d’aménagement forestier à long-terme et que cette dernière est soumise à de nombreuses incertitudes . Par contre, ils savent aussi que la communauté scientifique peut être un outil essentiel à l’élimination de ces incertitudes dans une façon qui correspond à l’initiative de planification. La compagnie a accepté de devenir responsable de la gestion de nombreux services non-marchands et non reliées au bois, – notamment la biodiversité – sur son aire forestière.

Millar Western s’est aussi tournée vers le domaine de la recherche académique pour de l’expertise en modélisation des biens non marchands . La compagnie a complètement intégré les chercheurs dans le processus de planification. Ils savent qu’il faut prendre des risques pour promouvoir une science saine pour l’aménagement forestier et qu’il faut s’y investir totalement, et cela démontre un comportement exemplaire de l’entreprise. Millar Western encourage ses professionnels forestiers à être membres de l’Institut en payant leurs frais d’adhésion. Ils se sont récemment engagés dans une édition spéciale du Forestry Chronicle en mai/juin et cela démontre leur énormefierté et dévouement. M. Trevor Wakelin de Millar Western a accepté le prix au nom de la compagnie.


Prix d’excellence international en foresterie

Garry_Brooks

Établi en 1988, le prix d’excellence international en foresterie de l’Institut veut reconnaître les réussites ou contributions uniques et remarquables en foresterie internationale. Le prix reconnaît le Canada comme chef de file en foresterie et apprécie les actions d’individus qui ont partagé ce leadership avec d’autres nations. Il peut aussi reconnaître la volonté d’un individu de rapprocher des nations pour améliorer la foresterie et les pratiques forestières globales. Ce prix a comme objectif d’encourager l’excellence et la coopération en foresterie internationale. Le lauréat de cette année est M. Garry Brooks de Vancouver, Colombie-Britannique.

Garry est un homme d’affaires à la retraite, un membre international de l’Institut et un volontaire autonome offrant ses services à des communautés et des chefs traditionnels en Zambie et maintenant jusqu’en Mozambique. Il est un véritable citoyen de la Zambie. Il fait aussi partie des communautés aborigènes du Canada. Ses projets aident à promouvoir une utilisation durable et sage des ressources naturelles et contribuent à l’amélioration des conditions de vie et de la santé des gens de façontangible. Le travail altruiste de Garry dans la forêt communautaire de Petauke en Zambie a été présenté dans plusieurs éditions du bulletin électronique de l’Institut. Ses autres projets incluent la reconstruction d’un pont en Chilambila, à l’extérieur de Lusaka, la reconstruction de terrains pour bétail dans le district du Kafue, l’aide à l’expansion de l’école communautaire de Mileka, la construction d’un dortoir pour filles à l’école Nysena, à l’extérieur de Petauke et du travail avec la forêt communautaire de Malundu. Avec le développement de l’Institut et son programme des Forêts sans frontières, des membres comme Garry, avec son énergie, son enthousiasme et son expérience en foresterie internationale, font des ressources naturelles et du développement communautaire les clefs de son succès.


 

Allocation de recherche J. Michael Waldram Memorial Model Forest

Presidential Award

ronAylingnFedPinto

Le prix présidentiel est remis à un individu qui a fourni un service remarquable, un certain dévouement à l’Institut forestier du Canada et qui montre une passion pour la profession forestière. Le lauréat de cette année estDr. Ron Ayling d’Almonte, Ontario, membre de la section de la Vallée de l’Outaouais.

Ron est membre du CIF/IFC depuis maintenant 40 ans. Il a été membre du conseil, président de la section du Sud de l’Ontario et est actuellement rédacteur en chef du Forestry Chronicle, le journal professionnel de l’Institut, publié depuis 1925. Ron a pris la relève de Dr. Vidar Nordin en 2004. Depuis, il a mené avec succès les équipes scientifiques et de production pour mettre à jour leForestry Chronicle et pour le rendre encore plus captivant pour les professionnels forestiers.

Les habiletés de Ron ne se limitent pas au monde de l’édition puisqu’il a ses propres publications et ses propres talents de professeur Il a inspiré des professionnels forestiers plus ou moins âgés tout au long de sa carrière comme professeur à l’Université de Toronto et l’Université Lakehead. Son impact positif sur la science forestière et la communauté forestière en générala eu une envergure locale, nationale et internationale. Il a beaucoup travaillé sur des projets de foresterie internationale en tant que cadre supérieur pour le Centre de recherches pour le développement international. Il a utilisé son réseau de contacts internationaux pour permettre aux forestiers canadiens d’apprendre davantage et de voyager Un des plus grands atouts de Ron, ce qui le rend unique, c’est son intérêt continu et son enthousiasme pour l’éducation, le développement et le partage, qu’il démontre de façon optimiste et transmissive.

Ron a longtemps travaillé pour appuyer l’Institut et ses efforts sont visibles six fois par ann de façon bien évidente avec chaque numéro du Forestry Chronicle. Il le met en page avec attention (avec Brian Haddon et Spike Minogue) . La qualité du contenu et de la mise en page de cette publication sont de première qualité et donne une image professionnelle et sérieusede notre organisme. Grâce aux efforts de Ron, l’Institut bénéficie d’un outil qui fournit une science forestière et des informations de pointe aux professionnels forestiers au Canada et partout dans le monde. Au-delà de la qualité et de la quantité de son travail pour le CIF/IFC, Ron Ayling est un individu attentionné, qui aime s’amuser et avec lequel on aime beaucoup travailler parce qu’il émet de la joie. Notre directeur général John Pineau a dit qu’il considèrait Ron comme un grand ami et un mentor, toujours prêt à offrir du soutien, personnellement et professionnellement, durant ces deux dernières années, et que son dévouement à l’Institut dépasse même le Forestry Chronicle.


 

Section of the Year Award

VancouverSection

L’Institut forestier du Canada est d’abord un organisme populaire, mais possède un réseau et un objectif nationaux. Il y a actuellement 18 Sections à travers le pays et elles sont véritablement la fondation et la force de l’organisme. Le prix Section de l’année reconnaît l’engagement des membres dans les affaires de l’Institut, dans la mesure où ils permettent d’accroître la sensibilisation du public à la foresterie au Canada. Le lauréat de cette année a atteint ces objectifs, grâce à l’organisation d’évènements, à des initiatives, à des activités et au recrutement de membres, tout en remplissant la direction stratégique de l’Institut.

La section de Vancouver a, avec succès, encouragé les professionnels forestiers de l’avenir et travaillépour le maintiende la communication et d’activités externes de soutien professionnelles. La directrice de la section de Vancouver, Candace Parsons, a accepté le prix on nom de la Section.


 

Récipiendaires de l’Arbre de la vie

Les prix Arbre de la vie sont reconnus au niveau national, mais sont sélectionnés au niveau régional par les sections de l’Institut. Ils sont remis aux individus qui ont fait des contributions supérieures, dévouées ou particulièrement efficaces à l’aménagement durable des forêts, au renouvellement des forêts ou au rendement viable et la gestion intégrée des forêts et de leurs valeurs intrinsèques. Les individus suivants ont reçu un prix Arbre de la vie en 2008 de leurs sections.

Peter Forsythe, section Cariboo
Dr. Andrew Weaver, Section Île de Vancouver
Dr. Werner Kurz, Section Île de Vancouver
Kevin Ride, Section Nord-Ouest de l’Ontario
Ian Miller, Section Nouvelle-Écosse
Bruce Roberts, Section Terre-Neuve et Labrador
Cherry Maxwell, ancien employé CIF/IFC
Susan Easterman, ancien employé CIF/IFC


Club d’âge d’or

L’Institut reconnaît ces individus qui célèbrent 50 ans d’adhésion en 2008. Il y a 3 membres qui ont atteint cette étape importante et nous avons inscrit leurs noms au club d’âge d’or. Leur dévouement est grandement apprécié:

John MacTavish, Section Vallée de l’Outaouais
Don Laishley, Section Vancouver
Larry Scales, Section Algonquin


Présentations des des anneaux d’argent

En accord avec les principes de base du CIF/IFC, l’anneau d’argent pour les membres reconnaît, symboliquement, la nature interdisciplinaire de la foresterie et le besoin d’être inclusif envers tous les professionnels forestiers. Le nouvel anneau d’argent de l’Institut sert aussi à reconnaître le dévouement d’un membre à l’intendance forestière saine et la viabilité à travers les activités du CIF/IFC. Sur l’anneau, on retrouve une feuille d’érable gravée. L’anneau d’argent pour les membres est différent, mais est aussi complémentaire, de l’anneau d’argent existant pour diplômés de baccalauréats ou de programmes techniques remis par Institut.

Deux individus ont été estimés admissibles au nouveau programme des anneaux d’argents de l’Institut par leur Sectionen 2008. Un troisième a reçu son anneau d’argent technique, en obtenant son diplôme dans une école reconnue avant que l’Institut inclue des programmes techniques forestiers.

Al Stinson, directeur de la section Algonquin et diplômé du collège Fleming, a reçu son anneau d’argent technique. Sylvie Carles, de la Section Orléans, a reçu le tout premier anneau d’argent pour membres. John Pineau de la section Algonquin a aussi reçu son anneau d’argent pour membres.

JohnReceiveMembersSilverRing    AlStinson


Reconnaissance des membres bénévoles

Nos bénévoles sont essentiels. Depuis 1908, des bénévoles ont joué un rôle spécial dans le déploiement de l’Institut, partageant leur temps, énergie et expertise. Les bénévoles sont absolument primordiaux pour accomplir la mission du CIF/IFC. Du travail de bureau aux prélèvements de fonds, en passant par le partage de ressources, nos bénévoles font partie de la famille du CIF/IFC.

En 2008, les sections ont reconnu:

Île de Vancouver: David Carson; Brian Titus; Jeff Monty; Annette Van Niejenhuis; John Harris
Vancouver: Gordon Weetman; Gerry Burch; John McLean; Alan Furniss; Valerie LeMay; David Lloyd 
Saskatchewan: John Thompson; Andrea Atkinson; Michael Newma; John Daisley; Deb Weedon; Dave Lindenas
Algonquin: Margaret Penner; Christopher Yeatman

http://www.cif-ifc.org/