Forêts urbaines ouvertes

Établir la première visualisation nationale des données géospatiales sur la foresterie urbaine au Canada

Assurer que les données géospatiales de foresterie urbaine soient trouvables, accessibles et interopérables.

Forêts urbaines ouvertes – Établir la première visualisation nationale des données géospatiales sur la foresterie urbaine au Canada est un projet novateur mis sur pied par l’IFC-CIF, qui donne accès à des données géospatiales sur la foresterie urbaine partout au Canada et à des ressources en libre accès grâce à la création d’un Centre d’apprentissage interactif. Les données de ce Centre peuvent être utilisées pour appuyer la prise de décisions et mesurer les effets continus des changements climatiques et d’autres tendances sur les forêts urbaines à travers le Canada.

À propos du projet

Avant le projet Forêts urbaines ouvertes – Établir la première visualisation nationale des données géospatiales sur la foresterie urbaine au Canada, le Canada ne disposait pas d’organisme national centralisé pour surveiller le couvert forestier, la plantation d’arbres, le stockage du carbone et les tendances à long terme des forêts urbaines. De plus, les portails de données ouvertes à l’échelle du Canada n’étaient ni centralisés, ni uniformes, ni interconnectés.

Au cours de la phase initiale du projet de Forêts urbaines ouvertes, des municipalités de plus de 50 000 habitants ont été choisies comme référence pour ce projet. Toutes les municipalités qui disposaient de portails de données ouvertes contenant des données géospatiales sur les forêts urbaines en libre accès ou des données géospatiales sur les forêts urbaines qu’elles étaient disposées à partager ont été compilées et normalisées (car les données et les attributs recueillis (c.-à-d. le nom de l’espèce, la DHP, la hauteur des arbres, etc.) variaient d’une municipalité à l’autre).

Les données compilées ont ensuite été centralisées et mises à la disposition du public au Centre d’apprentissage interactif, où le grand public et les étudiants, les praticiens forestiers et d’autres professionnels des domaines connexes peuvent en apprendre davantage sur les forêts urbaines du Canada et télécharger les données pour une analyse plus détaillée dans n’importe quel programme SIG du système d’information géographique. Le Centre fournit une interface facile à utiliser pour explorer et utiliser efficacement les données.

Le Centre d’apprentissage interactif développé dans le cadre de ce projet offre un certain nombre d’avantages aux intervenants de la sphère de la foresterie urbaine et des domaines connexes, notamment les SIG, la technologie, la géographie, l’urbanisme, l’architecture et autres. Les données de du Centre peuvent être utilisées pour appuyer la prise de décisions et mesurer les effets continus des changements climatiques et d’autres tendances sur les forêts urbaines partout au Canada.

Les trois principaux objectifs de ce projet

1

Passer en revue les villes canadiennes qui n’ont pas de portail de données ouvertes et celles qui en ont un et qui contiennent des données géospatiales sur la foresterie urbaine et des ressources en libre accès.

2

Créer un comité consultatif national composé d’experts en foresterie urbaine et en géospatial afin d’élaborer les meilleures stratégies de gestion sur la manière dont les données géospatiales et les ressources en libre accès relatives à la foresterie urbaine peuvent être mises en valeur.

3

Recueillir, compiler et normaliser les données géospatiales de foresterie urbaine provenant des principales villes du Canada afin de créer un Centre d’apprentissage où ces données peuvent être centralisées.

Le Centre d’apprentissage interactif

Le Centre national d’apprentissage interactif présente des données géospatiales sur la foresterie urbaine, y compris les espèces d’arbres, l’emplacement et le diamètre à hauteur de poitrine provenant de municipalités de plus de 50 000 habitants. Le Centre dispose d’une carte interactive conviviale et les données peuvent être téléchargées par les utilisateurs pour une analyse plus approfondie et également partagées directement à partir de la plate-forme.

La plateforme d’apprentissage interactif est actuellement disponible en anglais uniquement.

La conception innovante du Centre permet l’intégration des données dans le temps, afin de suivre les tendances à long terme. À ce jour, le Centre national d’apprentissage interactif présente des données centralisées provenant de huit provinces différentes du Canada.

Colombie-Britannique

Alberta

Saskatchewan

Manitoba

Ontario

Québec

Nouveau-Brunswick

Nouvelle-Écosse

« Ce projet est le premier du genre au Canada, et il a été conçu pour permettre l’innovation dans le cadre d’une portée élargie à l’avenir. »
Mark Pearson

Directeur général, Institut forestier du Canada

Merci à nos partenaires de projet et à ceux qui nous soutiennent

Pour mener à bien ce projet, l’IFC-CIF s’est associé à Sparkgeo Consulting Inc. et au Programme de foresterie urbaine de l’Université de la Colombie-Britannique, tout en travaillant en collaboration avec des municipalités de tout le Canada et un comité consultatif national composé d’un réseau d’intervenants. Tout au long de l’avancement du projet, le Comité a fourni des commentaires et des conseils précieux sur les produits livrables.

Partenaires du projet :

Comité consultatif national du projet :

Ce projet d’une durée de deux ans (octobre 2022-mars 2024) a bénéficié du soutien financier
de Ressources naturelles Canada, dans le cadre du Programme 2 milliards d’arbres.