Notre Exécutif national et notre Conseil d’administration

Exécutif national de l’IFC-CIF

L’exécutif de l’IFC-CIF (le président, le vice-président, le 2e vice-président et le président sortant) encadre le conseil d’administration de l’IFC-CIF et supervise les opérations, les principales décisions, les besoins et les préoccupations de l’IFC-CIF.

DOUG REID
Président

Au sujet de Doug

Doug est membre actif de l’IFC depuis 2006, date à laquelle il a été chaleureusement accueilli par la section Nord-Ouest de l’Ontario en tant que nouveau venu. Doug est chercheur en sylviculture boréale au ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario et au Centre de recherche sur l’écosystèmes des forêts du Nord. Ses travaux de recherche ont couvert un large éventail de sujets allant de la physiologie des arbres aux interactions avec l’habitat du caribou, et se concentrent actuellement sur les approches de télédétection pour le suivi de la régénération et de la sylviculture. Doug a été président et directeur de sa section entre 2010 et 2018, et est un membre actif du Comité national des membres depuis 2017, agissant en tant que coprésident avec l’actuel président sortant au cours des deux dernières années. L’engagement de Doug au sein de l’IFC, dans le cadre de l’organisation d’événements et d’ateliers auxquels il participe, lui a permis de vivre de nombreux échanges instructifs et passionnants avec d’autres membres de notre profession, issus d’horizons très divers. Ces échanges sont essentiels au développement de relations professionnelles et personnelles au sein de la communauté locale des praticiens de la forêt, ainsi qu’à travers le Canada. Doug croit fermement en l’Institut et est heureux de donner de son temps chaque fois que l’occasion se présente pour réunir des personnes qui ont un intérêt commun pour la foresterie et la gestion des forêts. Doug a également eu la chance de faire la connaissance de nombreux jeunes professionnels grâce à son implication dans l’IFC, alors qu’ils travaillaient dans le cadre de leurs programmes universitaires et qu’ils se dirigeaient vers des carrières stimulantes et passionnantes dans le domaine de la foresterie et des sciences forestières. Ces personnes sont l’avenir de notre Institut, et aujourd’hui plus que jamais, Doug s’engage à travailler pour améliorer la façon dont nous nous mettons en relation avec les étudiants et les jeunes professionnels. Ils seront responsables de la gestion durable de nos forêts canadiennes pour de nombreuses années à venir. Des efforts significatifs pour améliorer la rétention des membres actuels et le recrutement de nouveaux membres sont des priorités clés sur lesquelles Doug prévoit de continuer à travailler. Ensemble, nous trouverons de nouvelles et meilleures façons de procurer une valeur considérable aux praticiens forestiers issus des diverses disciplines impliquées dans la gestion durable des forêts.
LONI PIERCE
Vice présidente

Au sujet de Loni

Loni est fière d’être membre de l’IFC depuis plus d’une décennie. Elle a tout d’abord travaillé en liaison étudiante pour la section Île de Vancouver alors qu’elle était aux études pour devenir technicienne forestière. En Ontario, elle est devenue secrétaire, puis présidente de la section Centre de l’Ontario (SCO). Elle a siégé à divers comités, dont le comité des prix nationaux et le groupe de travail chargé du Forestry Chronicle, et a travaillé avec diligence pour amener la Conférence nationale à la SCO avant son annulation en raison de la pandémie de Covid.

En plus de son bénévolat, elle a également travaillé au siège social de l’IFC à Mattawa où elle a participé au fonctionnement quotidien du bureau national. Une fois son stage terminé, elle a été l’une des premières techniciennes forestières embauchées dans le cadre du CIF-SEEK nouvellement créé. Pendant cette période, elle s’est rendu compte que la plupart des parties prenantes (l’industrie, le milieu universitaire, les ONG, les Autochtones) veulent la même chose (une foresterie durable qui offre de la valeur aux parties prenantes) mais ne semblent jamais parler le même langage. Elle a obtenu un baccalauréat en communications professionnelles afin de se positionner pour combler ce fossé.

En dehors de l’IFC, Loni a passé la plupart de son temps à travailler dans la fonction publique. Elle a eu la chance de travailler pour Ressources naturelles Canada, le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario et le ministère des Forêts, des Terres, des Ressources naturelles et du Développement rural de la Colombie-Britannique. Comme pour de nombreux professionnels du secteur, sa carrière a été marquée par une série de contrats, de prolongations et d’affectations intérimaires. Loni est récemment revenue à Vancouver et est un nouveau membre de cette section.

En tant que spécialiste principal en environnement au sein de l’Office national de l’énergie (ONE), il est responsable du respect et de l’application par l’industrie de la gestion environnementale et de la conservation, ainsi que de la réhabilitation des forêts et des autres milieux naturels sensibles. Son engagement envers les milieux naturels et les forêts se poursuit à l’extérieur de ses heures de travail sous forme de bénévolat, notamment jusqu’à récemment en tant que directeur sortant d’un organisme sans but lucratif, le Conseil des espèces envahissantes de l’Alberta.

Lorsqu’il n’est pas au travail ou en train de s’occuper bénévolement des forêts du Canada, Luc apprécie les activités récréatives en plein air avec sa famille.

MARGARET SYMON
2e vice présidente

Au sujet de Margaret

Margaret Symon, FPI, est propriétaire et gestionnaire d’une firme de consultation en foresterie située dans la vallée de Cowichan sur l’Île de Vancouver. Margaret a travaillé dans plusieurs secteurs : industrie, gouvernement, Premières nations et international.

Fière membre de l’IFC-CIF depuis le début de sa carrière en foresterie, Margaret s’est d’abord jointe à la section très active du nord de l’Île de Vancouver (maintenant dissoute) qui, dans le cadre de son tourbillon d’activités annuelles visant à promouvoir la foresterie, organisait des
événements de plantation d’arbres impliquant plusieurs agences et réunissant toutes les générations dans les collines accidentées pendant la Semaine nationale de l’arbre et des forêts. L’une des grandes attractions de ces événements était le pique-nique gastronomique méticuleusement préparé et livré sur place par Bill Dumont. En tant que débutante en sylviculture, Margaret a aimé apprendre des autres forestiers et partager ses connaissances avec eux lors des visites de sites de l’IFC au nord de l’Île. Ces expériences, combinées à des moments
enrichissants de bénévolat avec les membres de l’IFC dans des écloseries, des foires scientifiques et des écoles primaires, où ils distribuaient des arbres de Noël à des classes d’élèves enthousiastes, lui ont permis de développer une forte camaraderie avec les forestiers et
de tisser un lien spécial avec le public – surtout avec les enfants.

Après un bref intermède en Saskatchewan (dont les excursions dans la forêt boréale avec la section Saskatchewan de l’IFC-CIF sont dignes de mention), Margaret et sa famille se sont installées dans le Sud-Est de l’Île de Vancouver où la section Pacifique, tout comme la section Saskatchewan, a été un important vecteur de partage de connaissances et de réseautage.

Pendant de nombreuses années après son retour en Colombie-Britannique, Margaret a eu le plaisir de diriger un groupe de forestiers enthousiastes qui organisaient des événements très populaires durant la Semaine de l’arbre et des forêts (visites en hélicoptère, largages d’eau de bombardiers Mars et tirages au sort de cargaisons de bois de chauffage). Lorsque la section Île de Vancouver a été redynamisée il y a quelques années, Margaret a eu le plaisir de se joindre à son conseil d’administration pour soutenir une série d’activités dans toute l’Île, dont un programme de mentorat avec la faculté de foresterie de l’Université de l’Île de Vancouver, les cérémonies du Jonc d’argent dans deux institutions de l’Île, les événements de la Semaine nationale de l’arbre et des forêts, les collectes de fonds, et un forum sur la foresterie autochtone très fréquenté en 2019, en collaboration avec l’IFC-CIF National.

En tant que seule société forestière nationale, l’IFC-CIF a la chance de pouvoir s’appuyer sur de solides racines ancrées dans l’histoire. Les objectifs clés de notre organisation – la promotion et l’éducation forestière, l’intendance de nos ressources forestières et le mentorat – sont essentiels aux programmes actuels et aux initiatives futures. Redonner à l’IFC-CIF est très important. Nous – le conseil d’administration, le personnel national et les membres à travers le pays – avons un travail important à faire pour accroître la résilience de l’IFC-CIF face aux besoins pressants en ces temps nouveaux de la foresterie.

BRAD EPP
Président sortant

Au sujet de Brad

Brad Epp est membre de l’IFC-CIF depuis plus de 25 ans et sa passion pour la profession ne cesse de grandir! Il considère que l’Institut est la source de sa passion et veut s’assurer que cela continue dans l’avenir. La section du Manitoba a toujours été petite et, au fil des ans, elle a perdu de nombreux professionnels forestiers en raison des départs à la retraite et d’autres opportunités à l’extérieur de la province. Cependant, il ne renonce pas et s’efforce chaque année de rassembler les membres de l’exécutif, de leur donner de la valeur et de promouvoir la foresterie partout au Manitoba. Brad entame sa dixième année au sein du Conseil national d’administration et estime que cela lui donne une perspective unique et précieuse. Au cours de cette période, il a vu l’organisation faire face à de nombreux défis et connaître de nombreux succès. Il a siégé à plusieurs comités (marketing, adhésion, HAMPCO) et a participé à l’élaboration et à la mise en œuvre de plusieurs plans stratégiques. Il a appris la longue et remarquable histoire de l’IFC-CIF et en est émerveillé. Il se rend également compte que les organisations comme celle-ci ne peuvent pas rester stagnantes, et que pour réussir, elles doivent continuellement s’adapter au monde en évolution. Brad a travaillé en étroite collaboration avec le président actuel et le 2e vice-président et a le sentiment qu’ils pourront former une équipe efficace. Il est prêt à relever les défis auxquels l’IFC-CIF fait face, mais surtout à poursuivre cette vision de susciter confiance et fierté dans la foresterie canadienne – à l’échelle nationale et internationale !

Conseil d’administration de l’IFC-CIF

Le conseil d’administration de l’IFC-CIF est composé de représentants de nos 19 sections régionales de tout le pays, et d’une section internationale. Le conseil d’administration apporte des conseils à l’exécutif et soumet régulièrement des questions, des idées et des préoccupations visant à répondre aux besoins des membres de l’IFC-CIF et des secteurs des forêts et des ressources naturelles au Canada.

Île de Vancouver

Directrice : Margaret Symon
Présidente : Jillian MacDonald
Co-présidente : Corey Mathieson

Vancouver – côte sud

Directeur : Brian Boswell
Président: Bill Bourgeois

Cariboo

Directrice : Rebecca Bowler
Président: Nicholas Dormaar

Thompson Okanagan

N/A

Klondike

N/A

Montagnes rocheuses

Directrice / Présidente : Bev Wilson

Saskatchewan

Directrice : Lorne Renouf
Présidente : Jessica Randall

Manitoba

Directrice : Tiana Ross

Sud de l’Ontario

Directeur : Terry Schwan

Vallée de l’Outaouais

Directeur : Jim Farrell
Président: Ken Farr

Algonquin

Directeur :Glen Prevost
Présidente : Allison Winmill

Centre de l’Ontario

Directeur : Trevor Jones
Président : Bob Elliott

Nord-ouest de l’Ontario

Directeur : Brian Campbell
Président : Ryan Wilkie

Nord de l’Ontario

Directeur : Jim Duncan
Président : Rob Galloway

Lac des bois

Directrice : Janet Lane
Président : Julie Edwards

Orléans

Directeur : Pierre Fontaine

Maritimes

Directeur/Président : Ed Czerwinski
Vice-Président : James Broom

Terre-Neuve-et-Labrador

Président : Joseph Bowden
1st Vice-Président : Andrew Penney

Internationale – U.K.

Directeur : Geraint Richards